Home

En mal de cadeaux pour Noël qui approche à grands pas ? Les éditions Huginn@Muninn mettent en vente deux épisodes livresques d’une série baptisée Génération VHS. Le retour vers les années quatre-vingt est assuré !

Signé Claude Gaillard et Alexis Prévost, le premier s’intéresse aux sous-sous-sous-sous Rambo. Et, ce qui ne gâte rien, Dans l’enfer vert de la Rambosploitation est accompagné du DVD d’Ultime combat (1988, Deadly Prey) de David Prior, connu aussi comme Cobra Force 2. Barracuda, du site Nanarland.com, évoque sa « crétinerie de tous les instants et surtout son incroyable aptitude à surprendre même les plus blasés » tandis que son collègue Nikita, dans ces mêmes pages, prêche pour la « sorte de perfection ultime de la série Z, dont la sottise de bête à cornes n’a d’égale que sa violence cartoonesque ».

 

 

Aux côtés de Ted Prior, frère musclé du cinéaste — tous les deux ont remis le couvert en 2013 pour une suite d’Ultime combat, The Deadliest Prey, flanqués du fiston Michael Charles Prior —, on se trouve nez à nez, dans la jungle et dans le film, avec deux vieilles gloires qui sentent un peu le renfermé, Cameron Mitchell et Troy Donahue.


Et comme, c’est bien connu, ce qui ne tue pas (d’ennui) rend plus fort — un certain Nietzsche a pondu ça —, on ne peut que ressortir ragaillardi de la vision d’un tel film. Quant au livre, il est le catalogue inspiré des affiches de ces fleurons reaganiens où, après la déconvenue des années soixante-dix et un ensemble d’œuvres contre la guerre du Vietnam, l’Amérique victorieuse revient sur le devant de la scène avec ses héros moulés dans le béton armé. Lesquels GI américains seront suivis par un escadron de nanardeux italiens ou philippins qui hisseront au pinacle des sosies de Stallone plus ou moins ressemblants.

 

 


Les pires parodies X sont souvent les meilleures, deuxième opus de Génération VHS dû aux plumes conjuguées de Jade Aurle et Jacques Fasse, ressemble au départ à ces conversations de bistrot entre potes. Où il suffit de parler de cinéma pour que surgissent des titres érotico-fantaisistes tels que L’arrière-train sifflera trois fois, La chatte sur un doigt brûlant ou Blanches-Fesses et les sept mains. Le cinéma X s’est depuis toujours amusé à parodier les grandes œuvres classiques, que ce soit leur titre ou leur sujet, et les deux auteurs se sont visiblement régalés à retrouver ce cinéma joyeusement décomplexé et ses affiches prêtes à tout. « Un voyage en absurdie, promet l’éditeur, complètement euphorisant qui donne envie de se visionner quelques-uns des films cités en commençant, pourquoi pas, par le DVD bonus La playmate des singes, généreusement offert à l’achat du bouquin. »

 

 


Ce film de 2002 — le remake de Tim Burton était sur les affiches l’année précédente — sort du tonneau de John Bacchus, spécialiste de films érotiques lesbiens. On retrouve dans cette séquelle dépoilée (encore qu’avec les singes, ce n’est pas le terme adéquat) la star Misty Mundae et Debbie Rochon, héroïne de plusieurs films Troma : Troma System, Troméo et Juliet, Terror Firmer, Tales from the Crapper, etc. L’histoire reste proche de celle d’origine mais féminisée, avec des astronautes (femmes), des singes hostiles et des scientifiques tout aussi simiesques et tout aussi féminines qui font amies-amies avec les humaines. Tout cela ne se prend bien sûr pas au sérieux, à l’image de la collection Génération VHS, qui est tout à la fois rigolarde et pédagogique.

Ajoutons pour le fun un titre sorti en septembre chez le même éditeur : Bad Requins, l’histoire de la sharksploitation d’Alexis Prévost, Claude Gaillard et Fred Pizzoferrato. Avec, en bonus, le DVD de Sharkenstein (2016) de Mark Polonia qui met en scène (accrochez-vous, ça va secouer) un requin gigantesque fabriqué par les nazis à partir des plus grands squales tueurs.

Jean-Charles Lemeunier

Les deux volumes de « Génération VHS », « Dans l’enfer vert de la Rambosploitation » et « Les pires parodies X sont souvent les meilleures » sont sortis chez Huginn@Muninn le 1er novembre 2018.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s