Home

dynamite-jackson

On l’a connue sous les noms de Jean Bell, Jeanne Bell, Jeanie Bell ou Jeannie Bell. Le Chat qui fume, éditeur de DVD comme on les aime, lui rend hommage avec deux nouveaux titres de sa collection Action Girls : TNT Jackson (1974, Dynamite Jackson en français) et The Muthers (1976), deux réalisations du Philippin Cirio H. Santiago qui avait déjà eu son pesant de ronron chez ce même éditeur avec Firecracker (1981, Attaque à mains nues).

Ces deux films, TNT Jackson et The Muthers, conjuguent deux genres, la blaxploitation et le kung-fu. La séduisante héroïne black n’hésite pas à aller au baston contre plusieurs agresseurs armée de ses seuls poings et de son jeu de jambes. Les fines gueules remarqueront que Santiago ne vaut pas Bergman question psychologie de ses personnages féminins ni Hitchcock pour les ressorts dramaturgiques. On rétorquera que ce n’est ni Monika ni L’inconnu du Nord-Express que l’on vient d’acquérir, les deux étant déjà bien au chaud sur les rayons de notre vidéothèque. Non, c’est du Cirio Santiago avec ses troupes de choc, ses facilités scénaristiques, ses emprunts à différents styles – il faudrait également mentionner l’apport du WIP, raccourci pour Women In Prison, un genre qui alimente une grande partie de The Muthers – ses acteurs de série B et ses scénaristes. Prenons l’exemple de TNT Jackson : le récit porte les signatures de Dick Miller, acteur fétiche de Roger Corman puis de Joe Dante, et de Ken Metcalf, qui joue dans les deux films qui nous intéressent et dans Attaque à mains nues.

TNT Jackson est le surnom donné au personnage joué par Jeannie Bell, ce qui en dit beaucoup sur la nature combattive de la dame. Partie à Hong-Kong à la recherche des meurtriers de son frère, elle va se frotter à une triade très belliqueuse. Et c’est là où l’on se rend compte que l’une des plus fameuses séquences d’Attaque à mains nues trouve son origine dans TNT Jackson. Celle où Jillian Kesner, livrée à un combat sans merci, est petit à petit déshabillée par ses adversaires et se retrouve à se battre seins nus. Ici, tout autant en mauvaise position, Jeannie Bell se débarrasse d’un déshabillé et, dans sa seule et seyante petite culotte, se retrouve à dézinguer toute une bande de méchants. Bien fait pour eux et tant mieux pour le spectateur qui, cela dit en passant, remercie Cirio Santiago pour sa ténacité inventive. Dans The Muthers, Jeannie est, avec quelques autres beautés, une pirate des mers du sud. Là encore, c’est parce qu’elle recherche sa sœur qu’elle se fera enfermer sur une île tenue par un despote avec, d’un côté, des prisonnières et, de l’autre, des hommes armés jusqu’aux dents.

the-muthers

L’ambiance des deux films est la même : jolies femmes contre vilains méchants, combats, quelques plans de douches ou de mises en valeur des corps féminins pour bien faire et bagarres généralisées toutes les cinq ou dix minutes. Inutile de préciser que tout cela fonctionne merveilleusement bien : le spectateur n’est pas là pour réfléchir mais pour s’amuser. Le rythme est soutenu, les combats plutôt bien fichus (surtout dans TNT, un peu moins dans The Muthers) et l’on peut comprendre pourquoi ce style de films d’action a son public, Quentin Tarantino en tête. Parce qu’il ne trompe pas sur la marchandise. On a bien tout ce que nous promet l’affiche : des filles sexy et des combats, de l’exotisme et de l’action. Bref, un sans fautes !

The_muthers-Bell

Et Jeannie Bell ? Elle s’en sort rudement bien et l’on peut se demander pourquoi sa renommée n’a pas atteint celle de sa consœur Pam Grier ? Peut-être parce que cette dernière a eu l’honneur de travailler avec John Carpenter (Los Angeles 2013, Ghosts of Mars), Tim Burton (Mars Attacks) et Tarantino (Jackie Brown) ? Jeannie Bell, qui aligne malgré tout dans sa filmographie les noms de Martin Scorsese (Mean Streets), Gordon Parks Jr (le réjouissant Three the Hard Way) et Robert Aldrich (Bande de flics) mérite ce double coup de chapeau du Chat qui fume. Miaouuuu !

Jean-Charles Lemeunier

Les deux films sont édités en DVD par Le chat qui fume depuis le 20 décembre 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s