Home

Ce qu’on remarque de prime abord dans Voir le jour de Marion Laine, présenté en ouverture du festival brondillant Drôle d’endroit pour des rencontres, dans la région lyonnaise, ce n’est pas tant Sandrine Bonnaire, excellente dans le rôle d’une auxiliaire dans une maternité marseillaise, mais le groupe, ces infirmières, auxiliaires, sages-femmes, stagiaires, mères qui constituent la trame et la chair du film. Dans ce portrait de groupe avec dames, pour apporter un pluriel au titre du bouquin de Heinrich Böll, chacune tire formidablement bien son épingle du jeu.

« Je voulais articuler le film, précisait Marion Laine à l’issue de la projection, sur toutes les générations de femmes, qu’il n’y ait pas un personnage principal mais plutôt placer autour de lui des lignes de fuite avec toutes ces femmes d’âges différents. Il se crée un jeu de miroir entre Francesca, jouée par Brigitte Roüan, qui est une sorte de mère spirituelle, et toutes les autres. »

 

Brigitte Roüan

 

Toutes les séquences de l’hôpital, qui illustrent à la fois les petits tracas et les drames, les grèves et les problèmes, sont très bien agencées. Chaque actrice est à sa place, sans faire d’ombre à ses partenaires. Citons, à côté de Sandrine Bonnaire et Brigitte Roüan, Aure Atika, Kenza Fortas (découverte dans Shéhérazade, qui lui a valu le César du meilleur espoir féminin), Sarah Stern, Nadège Beausson-Diagne et quelques autres qui, chacune à sa façon, porte le film.

 

Kenza Fortas

 

Toutes ces scènes sont tellement fortes que l’on trouve du coup celles qui se rapportent au passé de rock star de Sandrine Bonnaire quelque peu rajoutées. Pourtant, remarquait Marion Laine, « l’auteure du livre dont est tiré le film, Julie Bonnie — le livre s’intitulant Chambre 2 —, était elle-même chanteuse. Il fallait donc rendre crédible quelque chose qui était vrai. »

Julie Bonnie a fait partie des groupes Forguette Mi Note et Cornu avant de démarrer une carrière solo, avec la participation de Mathias Malzieu. Pour mieux rendre à l’écran cette partie de la vie du personnage de Sandrine Bonnaire, Marion Laine a fait appel au guitariste Alice Botté — qui a accompagné Higelin, Bashung, Christophe, Jacno, Daniel Darc, etc. — et qui joue ici l’ami resurgissant d’un passé enterré.

 

Alice Botté

 

Dans le genre clin d’œil, Marion confie également à l’écrivain Mathias Énard le rôle d’un étrange boucher prêt à désigner les morceaux de choix sur le corps de Sandrine Bonnaire. « De Mathias, ajoutait Marion Laine, j’avais adapté le roman Remonter l’Orénoque dans mon film À cœur ouvert. Nous sommes devenus amis et nous étions en train de fêter ensemble le Nouvel an lorsque j’ai appris qu’un de mes acteurs fétiches, qui devait jouer le boucher, ne le pouvait plus à cause des dates de tournage. Le champagne aidant, j’ai demandé à Mathias s’il serait d’accord pour le remplacer et il a aussitôt accepté. »

Car si Voir le jour — dont le titre de tournage fut Une autre que moi — s’appuie sur une base fortement réaliste, la cinéaste s’est permis quelques incursions humoristiques et surréalistes, du boucher à la séquence où Sandrine Bonnaire déverse sur le sol confiture et yaourt pour les mélanger avec son pied et créer une forme qui apparaît et disparaît. Marion parle de palimpseste, d’un motif qui s’efface et dont on prendra conscience plus tard. De même, elle symbolise l’apnée prolongée dans laquelle vit Sandrine Bonnaire par le sport que pratique sa fille. Très belle scène encore, celle du départ en train de cette fille, dont on entend les cris d’enfant appeler sa mère.

 

Marion Laine (Photo JCL)

 

Marion Laine conclut la discussion en revenant sur « la générosité de ces femmes dans les services de maternité, qui font des astreintes de 12 heures cinq jours de suite et dont la vie, la famille sont l’hôpital. » Elles sont véritablement le cœur du film. Cœur, un mot qui convient parfaitement à Marion, qui en a même fait, on l’a précisé, le titre d’une de ses œuvres.

Jean-Charles Lemeunier

Voir le jour de Marion Laine : sortie prévue le 22 avril 2020.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s