Home

Avec cet Au-delà sorti par Artus Films le 4 septembre, il faut d’abord parler du très bel objet qu’est ce coffret du film de Lucio Fulci : outre le DVD et le Blu-ray, on y trouve également un livre signé par Lionel Grenier, La Louisiane, territoire des morts. Ce spécialiste du cinéaste qui officie sur le site luciofulci.fr nous offre en prime dans les bonus une excellente critique du film.

 

 

Bel objet, donc, que l’on a hâte d’ouvrir et de placer dans son lecteur… Pour ne pas être du tout déçu. Non seulement, on retrouve avec délectation dans E tu vivrai nel terrore – L’aldilà (1981) toutes ces séquences gore qui ont donné une célébrité non surfaite au film et à son auteur (énucléations, corps dévoré par des tarentules, têtes qui explosent, etc.) mais surtout un réel travail d’auteur autour de l’angoisse, de la claustrophobie et de l’inéluctable, avec ses visions extraordinaires de territoires déserts et néanmoins bouchés. Citons encore ce très beau plan au cours duquel l’héroïne (Catriona MacColl, créditée Katherine MacColl) prend un pont désert — celui du lac Pontchartrain, puisque l’action se déroule à La Nouvelle-Orléans — et rencontre la jeune aveugle (Cinzia Monreale, qui porte le nom de Sarah Keller au générique).

 

 

Plusieurs scènes sont ainsi très belles et plutôt flippantes, comme celle où la jeune femme plonge la main dans une baignoire à l’eau très sale et très sombre, créant une tension certaine. Parlons également de cette introduction au ton sépia, au cours de laquelle des hommes en barques arrivent sur un rivage, éclairés seulement par la lueur de leurs torches. Et il y a bien sûr les araignées. On tente de se rassurer en regardant cette séquence. On voit bien qu’il y a deux tarentules réelles et deux autres qui sont fausses. Oui mais là, c’est une vraie qui grimpe sur la main puis la manche du pauvre acteur allongé sur le sol (Michele Mirabella dont le témoignage en bonus donne tous les détails du tournage de ces plans ardus). Là, c’est une fausse, on le sait, mais brrrr, l’impression reste écœurante, surtout lorsqu’elle… Bon, inutile d’entrer dans les détails, le mieux est de voir le film.

 

 

Côté scénario, signé Dardano Sacchetti, on reste dans le connu : les portes de l’Enfer (comme chez Argento), les zombies… Mais cette trame somme toute vue et revue tant chez les Américains que les Italiens est transcendée par la mise en images de Fulci qui amène toujours de la beauté, de la poésie et du doute. Certains personnages sont-ils ou non des fantômes ? Ce que l’on voit à l’écran existe-t-il vraiment ?

 

 

Après la vision du film, on se reportera avec beaucoup d’intérêt à l’intervention de Lionel Grenier. Ce spécialiste de Fulci parvient à relier L’au-delà à des noms attendus (Dario Argento) mais aussi aux auteurs américains Clark Ashton Smith et H.P. Lovecraft jusqu’à un peintre surréaliste italien ou au poète Antonin Artaud et son Théâtre de la cruauté. Et l’on ne peut qu’être d’accord avec lui quand il annonce que L’au-delà est tout à la fois « un film d’exploitation et un film d’auteur ». Un film à voir, donc !

Jean-Charles Lemeunier

L’au-delà
Année : 1981
Titre original : E tu vivrai nel terrore – L’aldilà
Origine : Italie
Réal. : Lucio Fulci
Scén. : Dardano Sacchetti, Giorgio Mariuzzo et Lucio Fulci, d’après une histoire de Dardano Sacchetti
Photo : Sergio Salvati
Musique : Fabio Frizzi
Montage : Vincenzo Tomassi
Maquillages : Maurizio Trani
Avec Catriona MacColl, David Warbeck, Cinzia Monreale, Antoine Saint-John, Veronica Lazar, Larry Ray, Al Cliver, Michele Mirabella, Lucio Fulci…

Coffret DVD/Blu-ray + livre sorti par Artus Films le 4 septembre 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s