Home

Affiche Le Coq de St-Victor Version C

À l’heure où les majors squattent aussi le créneau de l’animation (marché porteur pour les spectateurs qui déboulent alors en famille), il est toujours bon de se réjouir de la sorties en salles de films du genre conçus à échelle disons, moins industrielle. Production québécoise issue du studio d’animation Frima X, Le Coq de St-Victor est de ceux-là : un sympathique long-métrage animé – et au formalisme solide – qu’on imagine voué à une belle carrière dans la province voire même, rêvons un peu pour lui, dans d’autres contrées francophones. Tout est là en tout cas pour motiver notre enthousiasme : design soigné, humour visuel et thématique, esprit vif (avec gags graphiques) dignes des « cartoons » à l’ancienne de la Warner, sens du découpage (et de l’enchaînement) cinématographique. Notons qu’il n’en fallait d’ailleurs pas tant pour raconter une histoire  qui, sur le papier, s’avérait surtout champêtre et d’une poésie rurale touchante, pour ne pas dire bon enfant : dans un village appelé St-Victor, le maire se félicite chaque jour de la discipline de ses administrés. Il faut dire que les pauvres n’ont pas le temps de lambiner au lit, puisque le coq, un volatile dont l’élu n’est pas peu fier, les réveille invariablement à 4 heures du matin ! Tout fonctionne donc à plein dans la communauté, jusqu’à ce qu’un dérèglement de la pauvre bête hurlant cocorico à des heures indues, finisse par provoquer la colère des villageois…

34 Thomassin Coq ultimatum nuit

Enjeux simples mais bien amenés, comique de situation « de village » qui lorgne aussi du côté des albums d’Astérix et, à certains égards, des meilleurs planches des Schtroumpfs (on passera sous silence les daubes moitié live, moitié 3D récemment fourguées par Sony), caractérisation visuelle qui affiche un goût prononcé pour les BD de Franquin : Le Coq de St-Victor a de bons arguments de captation d’un public exigeant en matière d’animation et d’univers narratif. Entre une réalisation sachant faire preuve d’un vrai sens de l’à-propos (bon équilibre des plans, montage précis et rythme dynamique avec « mickeymousing » à l’appui), un éclat visuel indéniable (palette de couleurs qui s’inscrit dans les plus belles productions du moment), et un humour à plusieurs degrés (entre autres via la répétition de gimmicks visuels), le film de Pierre Greco ne manque pas de qualités réjouissantes. Tout le talent du réalisateur vient aussi de l’injection de l’esprit « Chuck Jones » – avec l’expressivité du coq notamment – dans une écriture pagnolesque. Ou, pour établir un autre parallèle significatif, quand le Jour de fête de Jacques Tati (étonnant comme l’image de la ruralité québécoise rejoint d’ailleurs celle de la France) rencontre Tex Avery ! Cependant, et c’est notre seul bémol, le film induit aussi une douce moralité qui, même si elle s’adresse à tous, se trouve un brin surlignée pour les enfants (gentille dénonciation de la paresse et de l’indiscipline, etc.). C’est à vrai dire un défaut inhérent à de nombreux métrages du genre : pensé pour un public familial, l’objet filmique animé ne s’est pas encore débarrassé, du moins en Occident, de l’étiquette infantile qui lui colle au celluloïd. Et se sent, du coup, souvent obligé de livrer la marchandise exigée par le protocole et le public-cible. Gageons qu’avec le temps, la nuance se fera et s’assumera, à l’instar des Toy Story faisant aujourd’hui figure de grands films, tout simplement.

Stéphane Ledien

Le Coq de St-Victor
Réalisation : Pierre Greco
Scénario : Johanne Mercier et Pierre Greco, d’après le livre de Johanne Mercier
Direction artistique : Christian Daigle
Effets visuels : Mathieu Boucher
Animation : Yann Tremblay
Montage : René Caron
Musique : Olivier Auriol
Avec les voix de : Benoît Brière, Gaston Lepage, Guy Jodoin, Luc Guérin, Alexis Martin, Anne Dorval, Guy Nadon…
Date de sortie au Québec : le 21 février 2014

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s