Home

C’est devenu un lieu commun de traiter un film de « feel good » et, pourtant, s’il en est bien un qui mérite cette AOC, c’est Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal. Lorsque vous ressortirez de la projection, force vous sera d’admettre que vous avez tout aimé, à commencer par Antoinette elle-même, jouée à la perfection par Laure Calamy, une jeune femme qui va mettre ses petits pas dans ceux de Stevenson et suivre son amant en parcourant les Cévennes avec un âne. Certes, vous l’apprécierez cette Antoinette, comme vous allez apprécier itou les Cévennes et l’âne, ce sympathique et têtu Patrick. Qui mérite bien que l’on s’époumone pour lui comme le faisaient jadis les jeunes filles pour un chanteur à la mode.

Dès la première séquence à l’école, en pleine fête de fin d’année scolaire, on comprend que cette instit’ est une fofolle sur mesure, une jeune femme qui ne s’embarrasse pas du regard des autres. Et qui, pour conquérir son amant qui se trouve dans la foule des parents, est capable de faire entonner à ses élèves Amoureuse de Véronique Sanson, que l’enseignante reprend de toute son âme à la grande surprise des spectateurs.

 

 

Après cette mise en bouche fort réussie, on va suivre Antoinette dans son idée fixe : puisque son chéri ne peut se libérer et part dans les Cévennes avec femme et enfant, alors Antoinette va suivre sa trace et se retrouver, plusieurs personnes dans les gîtes d’étape le lui indiquent, à faire ce qu’avait fait bien avant elle l’écrivain Robert Louis Stevenson lors d’une pérégrination cévenole qu’il retraça dans son fameux Voyage avec un âne dans les Cévennes. Parce que, tout le monde le souligne bien, Stevenson était alors aussi amoureux qu’Antoinette elle-même.

 

 

C’est à ce moment qu’apparaît le second personnage important de notre histoire, l’âne. Patrick, donc, si vous avez bien suivi jusque là. Patrick est adorable. Mais Patrick est têtu. Patrick finit par se laisser conquérir par Antoinette et par écouter les histoires qu’elle lui raconte. Et Patrick aidera Antoinette jusqu’au bout de ce scénario malin, apaisant, gracieux, qui vous donne envie d’aimer les paysages traversés, les gens croisés, les animaux aperçus.

 

 

À propos d’animaux, Caroline Vignal se permet même un malicieux clin d’œil aux dessins animés de Disney dans une courte scène géniale. Pour son deuxième long-métrage réalisé vingt ans après son premier (Les autres filles), la cinéaste parvient à un équilibre rare qui met spectateurs et personnages sur un pied d’égalité, sans que l’un ne semble en savoir plus que l’autre. Cette réussite est portée par les qualités des interprètes, à commencer par Laure Calamy. Connue et reconnue grâce à la série TV Dix pour cent, l’actrice se balade dans le cinéma hexagonal depuis une dizaine d’années et a déjà marqué quelques rôles. À ses côtés, outre Benjamin Lavernhe, Olivia Côte et Marc Fraize — le Monsieur Fraize qui était l’étrange flic borgne d’Au poste de Quentin Dupieux —, on sera content de reconnaître Marie Rivière, l’une des égéries de Rohmer, dans le rôle d’une randonneuse. Mais de croiser aussi Jean-Pierre Martins, Denis Mpunga, Lucia Sanchez et quelques autres car les rencontres que fait Antoinette sont importantes, étonnantes souvent et elles ajoutent du sel dans ce joli road movie à dos d’âne.

Jean-Charles Lemeunier

Antoinette dans les Cévennes
Année : 2020
Origine : France
Réal. et scén. : Caroline Vignal
Photo : Simon Beaufils
Musique : Matei Bratescot
Montage : Annette Dutertre
Durée : 95 min
Avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhes, Olivia Côte, Marie Rivière, Marc Fraize, Denis Mpunga, Jean-Pierre Martins, Lucia Sanchez…

Sortie en salles le 16 septembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s