Home

Nouvelle parution prometteuse au format d’un roman, Schnock, « la revue des Vieux de 27 à 87 ans » ne se trouve pas noyée dans la daube des kiosques presse mais chez les libraires de bon goût. Dans sa forme, elle avoisine des parutions comme XXI et Usbek et Rica, en adoptant un visuel chamarré, mélange de photos, de dessins d’illustrations, de graphisme divers préexistants. C’est d’autant plus attrayant que les sujets de ce premier opus sont bigrement accrocheurs, du moins pour le schnock qui sommeille en nous : entretien avec le grand Jean-Pierre Marielle (et dossier sur), avec l’atypique et d’utilité publique cinéaste Joël Séria, avec l’un des créateurs des gadgets de la revue Pif, papier sur la vie et la carrière du mystérieux Chanteur sans nom, sur l’éphémère socialo-provocante revue féministe Ah ! Nana, sur le baroudeur écrivain Cizia Zykë et plein d’autres choses sympa plus ou moins utiles, ce qui rend donc indispensable son achat (ou son vol) pour son bien-être mental ou/et pour briller auprès de camarades des deux sexes branchés vintage décalé. Seule ombre au tableau, il va falloir attendre janvier 2012 pour le numéro 2. Gasp.

> Chez La Tengo Editions, 14 euros

Laurent Hellebé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s